LaVitrine_Blogue_Nettoyez_Votre_Bilan

Nettoyez votre bilan!

Un bilan désordonné est un obstacle majeur à la réussite d’une vente d’entreprise dans le cadre d’une fusion ou d’une acquisition. La comptabilité peut vous sembler un sujet aride et désagréable mais, lorsque vous planifiez la vente de votre entreprise, vous devez en faire un de vos principaux alliés. Les chiffres que vous présenterez aux acheteurs potentiels et aux institutions financières détermineront la valeur qu’ils accorderont à votre entreprise par rapport à sa performance financière mais aussi à la qualité de la gestion qui en est faite.

Ça prend du cash !

L’un des signes vitaux de l’entreprise est sa liquidité. Dans tous les cas, un fond de roulement suffisant et une gestion adéquate des finances sont nécessaires à la survie de l’entreprise.

 

Comment déterminer si votre niveau de liquidités est bon? Le ratio de liquidité générale démontre la relation entre les actifs courants et les passifs courants (liquidité générale = actifs courants / passifs courants). Il permet de déterminer rapidement la capacité de l’entreprise à assumer ses frais à court terme, tant relatifs à ses opérations qu’à son financement.  Si le résultat est inférieur à 1, l’entreprise est dans une situation précaire. L’encaisse, les comptes recevables, l’inventaire, les dépôts, les frais payés d’avance, les comptes payables, les charges courues et la partie courante des dettes à rembourser (intérêts et capital) sont tous des éléments courants.

 

Pour un acheteur potentiel, la liquidité de l’entreprise est primordiale. Si elle est insuffisante, une injection de fonds supplémentaires sera nécessaire pour soutenir les opérations. L’acheteur déduira donc cet investissement supplémentaire du prix qu’il est prêt à vous offrir.

Recouvrez vos créances !

Attendez-vous le paiement de certains clients depuis 60, 90 ou même 120 jours? Un acheteur considérera fort probablement ces créances comme trop risquées et les déduira de la valeur de l’entreprise.

 

Si vos termes de paiement sont Net 30 jours, vous devez vous assurer de recouvrer la majorité de vos créances dans ce délai. Si vos clients ne respectent pas vos termes, ce sont vos liquidités qui en souffrent.

 

Les acheteurs vont toujours vouloir s’assurer que votre entreprise assure une saine gestion des comptes recevables. Pour un acheteur, faire l’acquisition d’une entreprise qui tarde à les récupérer peut vouloir dire qu’il devra contracter une marge de crédit afin d’avoir les fonds nécessaires pour poursuivre ses opérations. Une marge de crédit s’accompagne d’un taux d’intérêt (parfois élevé) et un acheteur pourra tenter de négocier le prix de vente de votre entreprise à la baisse afin de compenser pour les frais qu’il devra payer sur cette marge de crédit. Également, un acheteur avisé percevra cette lacune au niveau de la gestion comme un risque supplémentaire de son investissement, qui aura un impact direct sur le prix offert pour votre entreprise.

LaVitrine_Blogue_Nettoyez_Votre_Bilan_1920x654

Votre inventaire doit être vendable !

Ça peut sembler évident, mais plusieurs entreprises gardent en inventaire des items dépassés/démodés ou qui ont une faible rotation. Demandez à votre comptable de trouver la meilleure façon de radier cette partie de l’inventaire. Réduire vos stocks signifie que votre bénéfice sera également diminué, vous voulez donc vous assurer d’effectuer cette étape avant de vous lancer dans un processus de vente.

 

Si vous devez radier une partie de votre inventaire, assurez-vous d’être en mesure d’expliquer à un acheteur potentiel la logique et les raisons qui vous ont amener à faire cette radiation. De plus, soyez certain de pouvoir expliquer à cet acheteur les mesures qui ont été mises en place afin d’être certain que cette situation ne se reproduise plus.

 

En tant que vendeur, vous vous mettez dans une position délicate (voire inconfortable) si, dans le processus de vérification diligente (due diligence), l’acheteur découvre qu’une partie de votre inventaire est invendable et que cette variable n’a pas été prise en compte lors du processus d’évaluation de la valeur de l’entreprise. Attendez-vous à ce qu’un acheteur potentiel tente de renégocier le prix de vente à la baisse, car vos bénéfices viennent de diminuer compte tenu de l’inventaire que l’entreprise doit maintenant radier.

Structurez vos chiffres !

Moins il y a d’explications et d’ajustements nécessaires, meilleure sera la confiance que votre acheteur potentiel aura en vos états financiers.

 

Un bilan en ordre est un atout essentiel à tout entrepreneur qui souhaite se lancer dans un processus de vente. Votre comptable, ou une firme spécialisée en achat et vente d’entreprise, peut vous aider à bien préparer vos états financiers afin d’obtenir le meilleur prix possible pour votre entreprise.

 

 

– Anne

 

Pour me contacter:

courriel: anne@lavitrine.biz

téléphone: 819.699.8009

Aucun Commentaire

Exprimez-vous! Vos commentaires: